Installer un détecteur de fumée

Sommaire

Installer un détecteur de fumée est très simple, rapide et accessible à tous.

Avec un détecteur de fumée, vous serez assuré d’être prévenu en cas de début d’incendie, avant l’apparition des premières flammes. Cela vous fera gagner de précieuses minutes pour tenter d’éteindre le feu, ou d’évacuer les lieux.

Pour installer un détecteur de fumée, il faut tout d'abord choisir avec soin son emplacement, puis le fixer solidement.

Choisir son détecteur de fumée

Il existe plusieurs sortes de détecteurs de fumée :

  • à senseurs photoélectriques : ils détectent la fumée de feux couvant ;
  • à détecteurs d'ionisation : ils détectent les particules de fumées lourdes, comme lors d’un feu de plastique.

L’idéal est un détecteur qui combine ces deux moyens de détection pour une sécurité optimale.

Important : tous les foyers français doivent être équipés d'au moins un détecteur de fumée. Une attestation d'installation doit être envoyée à l'assureur qui peut alors prévoir une minoration de prime d'assurance. Cependant, l'assureur ne peut pas refuser l'indemnisation en cas de sinistre si le détecteur n'est pas installé (réponse ministérielle n° 78729 du 16 mai 2017).

Lire l'article

1. Choisissez l’emplacement du détecteur

L’air chaud est plus léger que l’air froid, donc la fumée monte. Par conséquent, placez votre détecteur de préférence au plafond, ou en haut d’un mur :

  • Au plafond : essayez de le placer vers le centre du plafond. Vous devez placer votre détecteur à au moins 30 cm des murs.
  • Au mur : le détecteur doit être à au moins 30 cm du plafond et des autres murs.

Conseil : n’installez pas votre détecteur près des appareils de chauffage, dans la cuisine ou dans la salle de bain, car ils risqueraient de se déclencher de manière intempestive.

Placez un détecteur :

  • dans chaque pièce ;
  • tous les 8 m de couloir ;
  • au sous-sol ;
  • à chaque étage.

Conseil : les incendies se déclarent le plus souvent la nuit, il est donc prudent d’installer un détecteur dans la chambre à coucher, ou dans le couloir proche afin d’être sûr d’entendre le signal.

2. Fixez le socle du détecteur

Une fois que vous avez choisi l’emplacement de votre détecteur, installez le socle :

  • Démontez le socle du détecteur. Placez-le à l’endroit où vous voulez l’installer, et marquez les points de fixations avec un crayon à papier.
  • Avec une perceuse, faites des trous au niveau des marques, puis insérez-y les chevilles.
  • Placez ensuite le socle du détecteur en face des trous et fixez-le avec des vis.

Important : choisissez des chevilles adaptées au type de support (plâtre, contreplaqué, moellons, etc.).

3. Installez le détecteur de fumée

Lorsque le socle est vissé :

  • Insérez une pile ou la batterie.
  • Remettez en place le détecteur de fumée en place sur le socle : en fonction du modèle, clipsez ou vissez-le.

Vérifiez ensuite que le détecteur de fumée fonctionne en appuyant sur le bouton de test.

Important : testez votre détecteur toutes les semaines, et changez les piles dès que le signal faiblit. Essuyez le détecteur avec un chiffon sec et propre tous les mois.

Entretenez votre détecteur de fumée

Pour une efficacité maximale, testez votre détecteur toutes les semaines, pour vérifier que les piles ne doivent pas être changées. Dès que le signal sonore faiblit, n’hésitez pas à changer immédiatement les piles.

À noter : lorsque les piles deviennent faibles, la plupart des détecteurs émettent un signal sonore ou lumineux pour vous avertir.

Pour nettoyer votre détecteur, tous les mois :

  • passez l’aspirateur sur les ouvertures afin d’éliminer la poussière ;
  • passez un chiffon sec (si possible en microfibre, qui retient mieux la poussière), sans eau et sans produit.

La durée de vie d’un détecteur de fumée est environ de 8 ans. Pensez à le changer après ce délai.

Ces pros peuvent vous aider