Ce que votre cambrioleur ne vous dira jamais

 

Robin des Bois n'avait pas de cape d'invisibilité ! Il était seulement malin, rapide et bon, oui, il avait un arc aussi.

Aujourd'hui, les cambrioleurs font toujours preuve d'imagination et de ruse pour parvenir à leurs fins, mais il y a quelques indices qui peuvent vous mettre la puce à l'oreille : une maison visitée dans votre quartier, un petit post-it sur votre porte... Comment les cambrioleurs s'y prennent-ils pour vous tromper et s'introduire dans votre espace privé ?

Pour vous éviter de faire entrer le loup dans la bergerie, voilà nos conseils. Promis, vous ne deviendrez pas parano ! Il vous suffit d'être un peu attentif : voilà 11 choses à savoir pour éviter les cambriolages.

« Je laisse des traces de mes repérages : coups de fil, notes sur la porte »

« Je laisse des traces de mes repérages : coups de fil, notes sur la porte »
© 123RF / Guillermo Del Olmo Pintado

En règle générale, les cambrioleurs préparent leur terrain en amont : ils observent et connaissent le lieu du crime avant d'opérer. Soyez donc attentifs aux petits indices qu'ils peuvent vous laisser.

Afin de connaître vos habitudes, ils peuvent se faire passer pour des télé-vendeurs et vous appeler à votre domicile plusieurs fois dans une journée.

Aussi, les cambrioleurs utilisent un code fait de signes et de symboles pour communiquer entre eux. Il est facilement trouvable sur Internet. Si vous repérez des signes sur votre porte ou sur vos murs extérieurs, votre maison intéresse peut-être les voleurs : par exemple, une croix pour un projet de cambriolage, un losange pour signifier qu'une maison est inoccupée, etc.

« Votre porte s'enfonce en quelques secondes seulement »

« Votre porte s'enfonce en quelques secondes seulement »
© decar66 / CC by /Flickr

On s'imagine que les cambrioleurs élaborent des stratégies compliquées pour pénétrer dans nos logements, alors que la majorité des effractions s'effectuent tout simplement en passant par la porte d'entrée (80 %).

Sachez qu'une serrure peut se fracturer facilement si elle n'est pas renforcée. Alors avant d'investir dans une porte blindée, pensez à consolider votre serrure d'un système anti-effraction.

« Vous m'avez déjà vu quelque part »

« Vous m'avez déjà vu quelque part »
© 123RF / Einar Muoni

Le cambrioleur cherche à se rapprocher de ses futures victimes afin de connaître leurs habitudes et d'apprivoiser les lieux. Ainsi, il n'est pas peu courant qu'il sonne à votre porte en se faisant passer pour une autre personne en qui vous aurez plus facilement confiance, telle que le facteur, le jardinier, etc.

Pour éviter les déconvenues, il est préférable de :

  • Vous méfiez des vendeurs trop curieux qui souhaitent absolument pénétrer dans votre jardin (même sous prétexte d'examiner la mousse sur votre toiture !).
  • Confier vos travaux à une société de confiance ou qui vous a été recommandée par un tiers.
  • Fermer les accès non utilisés si des ouvriers travaillent à votre domicile.

« Je vois les alarmes non branchées »

« Je vois les alarmes non branchées »
© 123RF / Dejan Bozic

Investir dans un système d'alarme pour se protéger des vols est l'une des premières choses à laquelle on pense. Ce dispositif dissuade et pousse 95 % des voleurs à prendre la fuite ! Malgré son efficacité, il faut savoir que les cambrioleurs sont de mieux en mieux renseignés sur les différents systèmes existants sur le marché et peuvent donc les contourner en un tournemain. Si vous avez installé une alarme chez vous, soyez vigilant à ces trois points :

  • Le cambrioleur sait qu'une alarme n'est pas branchée lorsqu'elle ne clignote pas. La ruse de la caméra pour dissuader peut donc totalement échouer !
  • Le cambrioleur n'a pas de mal à désamorcer votre caméra de surveillance s'il la voit.
  • Installez vos dispositifs de surveillance à l’abri des regards (alarme, caméra).

« Je passe par les petites fenêtres »

« Je passe par les petites fenêtres »
© 123RF / Sergiy Molchenko

On n'y pense pas forcément mais les fenêtres sont des entrées prisées par les cambrioleurs. Pensez donc à fermer et sécuriser ces accès lorsque cela est possible. Même l'été, quand il fait chaud, fermez les volets avant de laisser vos fenêtres ouvertes la nuit.

Surtout, gardez à l'esprit :

  • Qu'il est plus facile d'ouvrir une fenêtre de l'extérieur qu'une porte (sauf si elle est équipée d'une serrure).
  • Que le cambrioleur peut s'introduire par un minuscule vasistas. Ne le laissez pas ouvert !
  • Que les fenêtres à poignée sont ses cibles favorites.
  • Que vous pouvez sécuriser votre fenêtre avec une serrure à crémone pour empêcher toute effraction.

« Je m'introduis pendant votre sommeil »

« Je m'introduis pendant votre sommeil »
© Adriano Agulló / CC By Flick

Les cambrioleurs peuvent profiter de la tombée de la nuit pour s'introduire chez vous plus facilement.

À l'abri des regards, plus un chat dehors, plus un bruit, c'est le moment idéal pour agir. Et même si vous vous trouvez à l'intérieur de votre logement ! Afin de rester attentif aux petits bruits suspects, évitez de :

  • dormir avec des boules Quies ;
  • prendre des somnifères.

« Attention aux cachettes faciles à trouver »

« Attention aux cachettes faciles à trouver »
© 123RF / zhudifeng

Tiroirs, dessous de matelas et fonds de placard sont souvent les lieux où nous dissimulons nos objets de valeur pensant les protéger au mieux, en faisant preuve d'imagination. À tort, car ce sont les premiers endroits qu'un cambrioleur vérifiera lors de la visite d'une maison !

Pour plus de sûreté, on vous conseille de :

  • Placer vos objets précieux dans un coffre à la banque.
  • Conserver dans une boîte à bijoux uniquement les parures ayant peu de valeur.

« Les chambres d'enfants ne m'intéressent pas »

« Les chambres d'enfants ne m'intéressent pas »
© 123RF / Dmytro Momot

Si vous avez des enfants, sachez que leurs chambres peuvent être un endroit idéal où y laisser vos objets de valeur. Cette pièce pleine de jouets est en général épargnée des larcins car elle n'est, a priori, pas censée contenir d'objets coûteux. Par ailleurs, au moindre bruit, l'enfant pourrait s'éveiller et se mettre à hurler...

Au contraire, les chambres d'adultes sont de vraies mines d'or où le cambrioleur est presque sûr d'y trouver des documents importants, des bijoux et des objets électroniques (télévision, ordinateur, smartphone, etc.).

À noter : cacher tous vos objets de valeur dans cette pièce n'est pas non plus une solution ! Prendre un coffre à la banque ou installer un coffre mural chez vous peut être plus pratique.

« De la lumière, du bruit ? Je ne cambriole pas »

« De la lumière, du bruit ? Je ne cambriole pas »
© 123RF / photodee

Certaines techniques dissuadent les potentiels cambrioleurs de pénétrer chez vous en simulant une présence. Pas besoin d’appeler tous vos amis pour squatter votre canapé 24h/24 pendant vos vacances ! Vous pouvez installer :

  • des luminaires à détection de mouvement ;
  • un programmateur journalier qui allume la télévision (volume élevé) et les lumières à certaines heures de la journée.

Si vous ne souhaitez pas investir, informez vos voisins de votre absence et demandez-leur d'ouvrir et de fermer vos volets (En même temps qu'ils arrosent vos plantes par exemple ! Vous le leur rendrez pendant leurs absences.)

Bon à savoir : dans le cadre de l’Opération Tranquillité Vacances, les services de police ou de gendarmerie peuvent surveiller votre domicile durant votre absence lors de leurs patrouilles et vous prévenir rapidement en cas d’anomalie. Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec la brigade de gendarmerie. C'est aussi possible de s'inscrire à l'opération Tranquillité Vacances en ligne.

« Un coup d’œil à votre boîte aux lettres, et je sais que vous n'êtes pas là »

« Un coup d’œil à votre boîte aux lettres, et je sais que vous n'êtes pas là  »
© 123RF / Nednapa ChumjumpaPetit

Le courrier qui s'entasse à en faire déborder votre boîte aux lettres est un excellent indicateur de votre absence pour les cambrioleurs. Pour éviter de vous faire remarquer, il vaut mieux :

  • demander à un voisin de relever votre courrier de temps en temps ;
  • coller une étiquette pour limiter la distribution de prospectus publicitaires (ils inondent inutilement votre boîte) ;
  • faire transférer votre courrier via le service de réexpédition temporaire mis en place à La Poste.

« Les coffres-forts transportables m'arrangent... »

« Les coffres-forts transportables m'arrangent... »
© 123RF / iconogenic

Conserver certains biens dans un coffre-fort est une bonne idée si vous n'optez pas pour un modèle transportable... Ou pour une mallette de sécurité. Ce type de coffre facilite le travail des cambrioleurs qui n'ont qu'à l'emporter avec eux, sans même tenter de le forcer !

Pour protéger au mieux vos objets de valeurs, préférez :

Pages Jaunes vous en dit plus

D'une manière générale, pour vous protéger des cambriolages, ne montrez ou ne parlez jamais de vos objets de valeur à des personnes que vous connaissez mal. En plus de souscrire à une assurance cambriolage, marquez et photographiez vos bijoux, dans la mesure du possible.

Vous souhaitez sécuriser davantage votre logement ? Téléchargez gratuitement :

Ces pros peuvent vous aider